Les environs

IMG_1420-2
Malzieu-ville, cité médiévale

Elle est située au Nord-Est du département, à l’Est de l’Aubrac, dans la région de la Margeride, région de granit aux reliefs sculptés.
Malzieu-ville est un bourg fortifié du Moyen-âge qui conserve de nombreux vestiges: son grand donjon carré, la Tour crénelée de Bodon ou la tour de Thaler et sa ligne de murailles…

La Lozère, terre des grands espaces

La Lozère est le pays des Grands Causses (Causse Méjean et Causse du Sauveterre), des Cévennes, des Gorges du Tarn, des Vallées du Lot, de la Truyère et de l’Allier, de la forêt de Mercoire… autant de lieux où l’environnement est préservé et qui invitent à des activités de nature et de découverte au milieu de paysages exceptionnels.

La Margeride et Gévaudan, terre de légendes

margeride-lozere-evasionMoyenne montagne aux reliefs arrondis, la Margeride étend ses paysages de prairies, de cours d’eau torrentueux, et de forêts profondes. Des blocs de granit ovales ou ronds, polis par le temps sont posés sur cette immensité, comme des troupeaux étranges. C’est la terre des silences, havre de paix dans une nature ponctuée de verdure, de belles forêts et d’eaux vives. Ancien pays de montagnes où roda jadis la Bête, le Gévaudan recouvre trois des grandes région de la Lozère : la Margeride, L’Aubrac et les Grands Causses, à l’entrée des Gorges du Tarn.

 

Les hauts plateaux de l’Aubracaubrac-lozere-evasion

A plus de 1000 mètres d’altitude, l’Aubrac est une terre sauvage et dénudée avec des paysages à couper le souffle.
C’est le pays des vaches d’Aubrac, des burons et de l’aligot une spécialité à base de purée et de tomme fraiche…
L’Aubrac est aussi une des zones d’Europe les plus riches en terme de biodiversité avec de nombreuses espèces végétales endémiques dont une espèce de plante carnivore !

 

Les gorges du Tarn

gorges-du-tarn-Lozere-EvasionCreusées par le Tarn entre le Causse Méjean et le Causse de Sauveterre, les Gorges du Tarn forment le plus grand canyon d’Europe. Elle s’étendent sur 53 km, de Quézac au Rozier. La rivière alterne passages calmes et rapides entre deux immenses parois rocheuses de 500 m par endroits.

Le point sublime, au sud-est de Saint-Georges-de-Lévéjac, offre une vue panoramique sur les gorges du Tarn.